Back to top
Author: stephan.schuster
Auteur
FOCUNA - Fonds culturel national, Luxembourg

Le Fonds culturel national, en partenariat avec les Uferstudios Berlin et en collaboration avec le service culturel de l’Ambassade du Grand-Duché à Berlin, propose une résidence de recherche chorégraphique aux Uferstudios à Berlin. En 2020, le séjour d’une durée de six semaines se déroulera du 3 août au 14 septembre, avec une représentation le 13 septembre.

Le comité de sélection de la résidence de recherche chorégraphique à Berlin, composé de Ainhoa Achutegui (Neimënster), Annick Schadeck (résidente 2019), Mathis Junet (TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois) et Joëlle Trauffler (Les Théâtres de la Ville de Luxembourg) ainsi que la direction artistique des Uferstudios Berlin ont décidé d’attribuer la résidence à la danseuse et chorégraphe Tania Soubry.

Passionnée très jeune par la danse contemporaine, Tania Soubry a poursuivi des études de danse au SEAD à Salzburg et à Londres à l’école LABAN, The Place et à la Goldsmiths University of London. Ayant fait un stage avec la Trisha Brown Dance Company à New York, elle était aussi participante danceWEB à Vienne en 2002.

Lors de sa formation et par la suite lors d’expériences professionnelles, Tania Soubry a entrepris beaucoup de projets au Luxembourg et à l’étranger, en tant que danseuse et interprète, et surtout en tant que chorégraphe, principalement pour ses propres performances pour lesquelles elle souvent danse aussi elle-même, comme avec soulsongdances en 2013 et beat’n’shine en 2014, en collaboration dans soul-scapes en 2017, ou des créations chorégraphiques pour d’autres compagnies ou pour des vidéos d’art, de danse ou de musique. En tant que danseuse, Tania Soubry participait dans Circadanse au Pavillon luxembourgeois de l’Exposition universelle à Shangai en 2010 et au Paradiso Lussemburgo Pavillon de Filip Markiewicz à la Biennale de Venise en 2015.

Depuis 2019, Tania Soubry travaille sur Brave (K)new R/Wave, un nouveau projet de recherche et de création qui s’exprime en differents formats et dans lequel elle souhaite traiter des situations politiques et sociales actuelles à travers des événéments et expériences immersifs de musique de danse, du pouvoir vital de l’énergie du mouvement et de la jouissance, la joie collective. Une performance addressant le corps, les senses et le sens, mettant l’audience au cœur de l’histoire.

“The experience of rave may offer a temporary escape route from the strictures of bourgeois Puritanism, […] of rationalist modernity. But when we get back from the party, have we just left all those structures as intact as they were before?”
Jeremy Gilbert

“It’s up to authors to spark the imagination of their readers and to help them envision alternatives to how we live.”
Ursula Le Guin

Pleasure evokes change; it invites us to move, to open and to grow. To really transform our society, we will need to make justice one of the most pleasurable experiences we can have. We must make just and liberated futures irresistible.
Adrienne Maree Brown

La résidence permettra à Tania Soubry d’approfondir les recherches sur son projet et de s’inspirer du paysage artistique berlinois pour compléter son travail :

“Raving like a big heart beating together in poly voices. Physically raving on verbal raving.
This project investigates the socially empowering essence of raving and reflects upon the need for a united World in these times. 
In this residency I focus on the choreographic investigation of the booming bodies forming one organism; pulsing, waving, bouncing, flowing, jumping, spinning, streaming and grooving. A body constantly resourcing in cyclicality and able to shape shift from liquid flow to direct action. The electronic music has an emphasis on bass, beat and poly-voices. Raving about, with, for and towards a politics of collectivity and interconnection.
This choreography is part of a bigger work around Brave (K)new R/Wave, a collection of adaptable works responding to different environments and settings, curating gatherings, events and workshops. A project in collaboration with dramaturge Alexandra Baybutt and musical assistant Michael Picknett.” (TS)

Plus d’informations :
Tania Soubry
Uferstudios für zeitgenössischen Tanz Berlin
 
Crédit photographique : © Piotr Jaruga