Back to top
Author: stephan.schuster
Auteur
Ministère de la Culture

Tous les ministres ont été unanimes dans leur constat pour dire que le secteur entier, y compris celui de l'audiovisuel et des médias, a été parmi les premiers et les plus durement affectés par les conséquences de la crise. Esquissant les mesures déjà prises au niveau des Etats membres, ils ont également souligné que les artistes indépendants, les associations culturelles, les intermittents, les professionnels de la filière cinématographique etc. se retrouvent dans des situations très difficiles, qui risquent de se prolonger dans l'après-crise, et ils ont été d'accord pour dire qu'il faut trouver les moyens et les soutiens adéquats afin de garantir leur survie et la survie de la diversité culturelle en Europe. Comme l'a souligné Sam Tanson, "il faut des réponses solidaires, pragmatiques, rapides et flexibles, qui répondent aux besoins au plus près du terrain, et cela en vertu d'une feuille de route cohérente". La ministre a rappelé en outre l'importance essentielle de la culture pour la démocratie et pour une démocratie vivante, ce qui demande également une réflexion sur la culture dans les stratégies de sortie de crise.

En vue de leur Conseil formel au mois de mai, les ministres ont évoqué un certain nombre de pistes concernant, entre autres, l'adaptation et l'introduction de flexibilités dans le programme Europe créative. La lutte contre la désinformation et la nécessité d'un journalisme indépendant et de qualité est un autre aspect qui a été identifié comme fondamental et fera partie de ces discussions.