Back to top
Author: stephan.schuster
Auteur
Oeuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte


À la veille de la célébration de leurs 75 ans d’existence en 2020, l’Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte et la Loterie Nationale ont accueilli, ce mardi 25 juin 2019, une centaine de porteurs de projets et bénéficiaires dans le cadre de la parution de leur rapport annuel 2018, ceci afin d’exposer les résultats et activités de l’année écoulée en présence de la presse.

NOS CHAMPS D’ACTIONS, VOS RÉALISATIONS EN 2018

Établissement public soumis à la tutelle du Ministre d’État, l’Œuvre gère la Loterie Nationale et assume un rôle éminent en matière d’organisation et de financement de la philanthropie au Luxembourg, ceci dans les champs d’action suivants :

  • Social
  • Culture
  • Environnement
  • Sport & Santé
  • Mémoire

En 2018, nous avons soutenu 112 projets visant à déployer les valeurs de solidarité, d’inclusion, de créativité et de durabilité au sein de notre société. De ces 112 projets, 51 sont directement attribuables à nos initiatives, telles que les appels à projets impACT, encourageant l’engagement citoyen des jeunes, mateneen, visant à favoriser l’intégration dans notre société́ de demandeurs ou bénéficiaires de protection internationale ou encore le fonds stART-up, contribuant à la professionnalisation et au rayonnement de la pratique artistique de jeunes artistes et créatifs.

La somme allouée à ces 112 projets s’élève à 3.746.356 . S’y ajoutent les fonds attribués aux Offices Sociaux (3.575.380 €) et au Fonds National de Solidarité́ (7.150.760 €). Un soutien s’élevant en 2018 à 5.254.680 a, quant à lui, été réparti comme chaque année entre les bénéficiaires récurrents de l’Œuvre : Croix-Rouge luxembourgeoise, Fondation Caritas Luxembourg, Ligue Médico-Sociale, Comité Olympique et Sportif Luxembourgeois (COSL), Fonds culturel national (Focuna), natur&ëmwelt Fondation Hëllef fir d’Natur. Ce montant comprend également les rentes mensuelles revenant aux bénéficiaires individuels du Fonds de secours des Luxembourgeois à Bruxelles ainsi que du Fonds permanent en faveur des victimes de la guerre.

Au total, c’est une somme de 19.727.176 qui a été investie pour une société plus solidaire, plus inclusive, plus créative et plus durable.

Ces chiffres marquent un retour à une activité normale après avoir atteint un niveau d’affectation record des ressources en 2016 avec l’appel à projets historique mateneen (35,5 millions).

Le résultat de son exercice, qui progresse de 0,52 % en 2018 pour s’établir à 21,452 millions d’euros contre
21.341 millions d’euros en 2017, réaffirme le statut de l’Œuvre en tant qu’acteur majeur de la philanthropie au Luxembourg en 2018.

NOS RÉSULTATS DYNAMISÉS PAR LES NOUVEAUTÉS

De son côté, la Loterie Nationale a pu, grâce à ses joueurs, réaliser un résultat net de 24,185 millions d’euros qui a été reversé à l’Œuvre, ce qui constitue une hausse de près de 2% par rapport à 2017 (23,734 millions d’euros). Le succès du nouveau jeu de tirage High 5 et le renouvellement de la gamme de tickets à gratter ont compensé les baisses de ventes enregistrées sur les autres jeux.

Pour autant, la vigilance doit rester de mise car les opérateurs de jeux illégaux continuent d’influencer négativement les résultats de l’offre légale de la Loterie Nationale. Ainsi, on estime aujourd’hui à 1.200 le nombre de machines illégales sur le territoire luxembourgeois. Au- delà du manque à gagner pour le fonctionnement de la Loterie et les activités de  l’Œuvre, c’est  donc, à terme, tout un système fondamental de soutien au monde associatif qui est menacé