Back to top
Author: stephan.schuster
Auteur
Kulturfabrik

Le conseil d’administration a le plaisir de vous annoncer la nomination de René Penning, jusqu’alors directeur financier et administratif, comme directeur du Centre Culturel Kulturfabrik, avec effet à partir du 1er mai 2020.

La passation de direction de la Kulturfabrik a été actée, à l’unanimité, lors du conseil d’administration du 10 avril 2020. Jusqu’à présent, Serge Basso de March et René Penning se partageaient la direction de la Kulturfabrik et dorénavant, celle-ci sera dotée d’une direction unique.

Serge Basso de March annonce ainsi son départ en retraite à compter du 31 décembre 2020, après une fructueuse et heureuse collaboration de 18 ans. Jusqu’à cette date, il exercera en qualité de conseiller dans les projets de restructuration et de stratégie et assurera le transfert de compétences et d’expertise.

En novembre 2002, Serge Basso de March a repris la direction de l’association et a relevé le défi de faire revivre cette structure alors en difficulté financière. En 2010, la Kulturfabrik franchissait un nouveau pas dans sa démarche de professionnalisation. Après avoir occupé la fonction de programmateur musiques actuelles jusqu’en 2006 et de responsable administratif de 2006 à 2010, René Penning a alors été nommé directeur financier et administratif.

Serge Basso de March a su, en temps voulu, identifier, accompagner et former René Penning au poste de directeur en vue d’une passation.

Celle-ci a été réalisée progressivement tout au long de ces 13 années, et ce de manière exemplaire, afin d’assurer l’héritage, la continuité et le futur développement de la Kulturfabrik. C’est dans cette optique, qu’en 2018, ils proposèrent au conseil d’administration de lancer une réflexion avec les équipes de la Kulturfabrik en vue de la rédaction d’une stratégie générale dont le projet final sera présenté en 2021.

Aujourd’hui, la Kulturfabrik se trouve, au vu de son état financier et de ses effectifs, dans une situation positive et à une période charnière de son développement. Avec le concours du conseil d’administration, René Penning et Serge Basso de March entament donc la dernière phase d’une harmonieuse collaboration.

A l’aube de ce nouveau tournant dans l’organisation de la Kulturfabrik et dans ce climat propice aux changements, trois membres du conseil d’administration ne renouvelleront pas, pour des raisons personnelles, leur mandat lors de la prochaine assemblée générale et annoncent leur départ, dans une confiance totale, après avoir assuré avec brio leur rôle durant de nombreuses années. Ils auront été de tous les combats jusqu’à la dernière minute y compris en cette période difficile de l’actuelle crise sanitaire. Les trois membres souhaiteraient également mettre à profit leur départ en vue d’un renouvellement, d’un rajeunissement et d’une féminisation du conseil d’administration de la Kulturfabrik.

• Michel Clees, président de l’asbl, qui, dans sa jeunesse a activement contribué à la création du lieu. Un président efficace, profondément humain, toujours présent et concerné. Il a oeuvré sans relâche pour que la direction puisse travaillerlibrement tout en se sentant épaulée dans les moments difficiles.

• Christian Kmiotek, vice-président, qui, lui aussi dans sa jeunesse, a fait partie des artistes qui ont activement contribué à la création du lieu. Un homme droit à l’écoute sans faille et doté d’une force de proposition efficace et responsable et qui n’a jamais eu peur d’exprimer ses accords et désaccords. Il a su conseiller et épauler la direction à chaque moment de son mandat.

• Guy Dockendorf, membre et directeur général du ministère de la Culture de 1989 à 2010 et Premier conseiller de gouvernement honoraire de 2010 à aujourd’hui. Un allié de longue date qui a toujours fait preuve d’une loyauté sans faille envers la Kulturfabrik. La Kulturfabrik doit beaucoup à l'engagement inépuisable de Guy Dockendorf, notamment lors des moments difficiles.

René Penning et Serge Basso de March tiennent à les remercier chaleureusement pour leur précieuse collaboration et leur soutien indéfectible ainsi que tout le conseil d’administration pour la confiance accordée.