Back to top

Aide à la structuration pour compagnies de danse confirmées

Subside ou aide financière | Danse & performance

Présentation générale

Au cours des dix dernières années, la scène chorégraphique luxembourgeoise s’est considérablement développée. Le Luxembourg compte aujourd’hui une cinquantaine de chorégraphes et de compagnies professionnelles. En l’absence d’un cadre de référence et faute de temps et de ressources, les compagnies de danse restent peu outillées pour se professionnaliser.

La mise en place d’une aide à la structuration pour compagnies de danse s’inscrit dans la lignée de professionnalisation des différents secteurs culturels poursuivie par le ministère de la Culture. Ce dispositif d’aide permet aux compagnies de danse de se doter d’un soutien professionnel au niveau administratif et structurel afin de se concentrer sur le processus de création.

L’aide à la structuration est accordée pour trois années civiles consécutives et est renouvelable. Le montant de l’aide est plafonné à 30.000.- € par an sous réserve de la disponibilité des crédits budgétaires pour l’exercice en cours. Dans son projet de budget 2020, le ministère de la Culture a réservé 200.000.- € aux aides à la structuration pour le secteur de la danse. L’aide à la structuration prend la forme d’une convention à conclure entre le ministère de la Culture et le bénéficiaire pour une durée de trois ans. L’aide est versée annuellement selon les modalités réglementaires de la convention.

Objectif

Avec l’objectif de contribuer à la professionnalisation du secteur de la danse au Luxembourg, l’aide à la structuration vise à soutenir les compagnies de danse implémentées au Grand-Duché. L’aide à la structuration a pour objectif de permettre aux compagnies de danse la mise en place d’un encadrement professionnel sur le plan de l’administration, des relations publiques et de la diffusion afin de s’affirmer dans leur activité artistique professionnelle et de s’implanter de manière visible et durable dans la scène chorégraphique nationale et internationale.
 
Champ d’application du dispositif d’aide

Sont visées par ce dispositif d’aide les compagnies professionnelles installées au Luxembourg, dirigées par un chorégraphe et constituée en association sans but lucratif conformément à loi modifiée du 21 avril 1928. L’association doit être porteuse d’une démarche artistique identifiée, dont l’activité nécessite un renforcement au niveau administratif de l’organisation et des moyens de réalisation des projets.
 
Critères d’éligibilité pour l’attribution de l’aide à la structuration

Pour être éligible, le demandeur doit :

  • Avoir une expérience professionnelle confirmée comme chorégraphe d’au moins 5 ans ;
  • Disposer d’un répertoire d’au moins trois créations, dont une de long format (45-60 min.) ;
  • Avoir un ancrage culturel au Luxembourg et être reconnu sur le plan national ;
  • Avoir réalisé deux représentations au minimum en dehors du Luxembourg au cours des deux années précédant la demande. Une lettre d’engagement du partenaire, un contrat de cession, un contrat de coproduction ou une convention de résidence servent de preuve.

Conditions liées à l’attribution de l’aide à la structuration

Pour la période d’attribution d’une aide à la structuration, le bénéficiaire s’engage à :

  • Réaliser deux nouvelles créations, dont au moins une nouvelle création de long format (ca. 45 à 60 minutes) ;
  • Conclure un partenariat avec au moins un entrepreneur de spectacles en dehors du Luxembourg pour réaliser deux représentations, dont la nouvelle création de long format ;
  • Réaliser quinze représentations au minimum (nouvelle création de long format et/ou reprises du répertoire) ;
  • Soumettre annuellement au ministère de la Culture un bilan intermédiaire sous forme d’un rapport d’activité et un bilan financier ;
  • Soumettre à l’achèvement des deux ans suivant la signature de la convention, un rapport d’autoévaluation présentant une synthèse des actions réalisées en vue de la professionnalisation de la compagnie de danse ;
  • Utiliser le subside aux seuls frais liés à la mise en place d’un encadrement professionnel sur le plan de l’administration, de la production, des relations publiques et de la diffusion ;
  • Mentionner sur ses supports de promotion le texte suivant : « conventionnée avec le ministère de la Culture » accompagné du logo du ministère de la Culture ;
  • Fournir au Ministère de la Culture toute information ou tout document jugé nécessaire au traitement et au suivi du dossier.

Aucune demande de subside ne sera traitée si le formulaire est incomplet et si les documents demandés font défaut.

Délais

Pour bénéficier d’une aide à la structuration à partir de 2020, la date limite pour l’introduction d’un dossier de candidature est le 29/02/2020 à minuit au plus tard. Au-delà de cette date, aucun dossier de candidature ne sera accepté.

Conditions de recevabilité et modalités d’examen

La demande est à introduire auprès du ministère de la Culture par courriel à l’adresse convention@mc.etat.lu.

Le dossier introduit au ministère de la Culture doit comporter les documents suivants :

  • Une lettre de motivation avec une description de la démarche artistique et de l’expérience dans le domaine de la chorégraphie (max. une page A4) ;
  • Le formulaire de candidature, dûment complété;
  • Les statuts de l’association ;
  • Un curriculum vitae artistique du chorégraphe, de la compagnie et des danseurs impliqués avec une liste des activités passées ;
  • Un portfolio (dossier artistique) ;
  • Une note d’intention du projet avec calendrier prévisionnel suivant les conditions liées à l’attribution (sur trois ans, prévoyant deux nouvelles créations, dont au moins une création de long fromat, quinze représentations et un partenariat avec un entrepreneur de spectacle à l’étranger. Ce partenariat peut être certifié par une lettre d’intention ou d’engagement du partenaire, un contrat signé de cession ou de coproduction ou une convention de résidence) ;
  • Un budget prévisionnel pluriannuel sur trois ans, analytique et équilibré, détaillant notamment les frais relatifs au programme artistique, l’ensemble des honoraires, les frais de communication et les frais liés à un encadrement professionnel sur le plan de l’administration, des relations publiques et de la diffusion ;
  • Toute autre pièce que vous estimez utile à l’appui de votre demande.

 
Seuls les dossiers complets sont considérés. La conformité du projet aux critères d’éligibilité n’entraîne pas d’office l’attribution de l’aide sollicitée.

La commission des conventions du ministère de la Culture, composée d’agents de la direction et des services culturels, financiers et juridiques du ministère, évalue chaque demande en fonction de son éligibilité et formule, le cas échéant, un avis sur l’attribution d’une aide à la structuration et sur le montant y relatif. La commission se réserve le droit de faire appel à des experts externes.

Le montant de l’aide attribuée est défini en fonction de la qualité et de l’actualité de la démarche artistique, de la gestion budgétaire du projet, de la reconnaissance nationale et de l’implantation dans des réseaux internationaux. Le montant ne peut dépasser 30.000.-€ par an.

Le ministère communique sa réponse au requérant par courrier.

L’éventuelle reconduction de la convention se basera sur le rapport d’autoévaluation qui est à soumettre au ministère de la Culture à l’achèvement des deux ans suivant la signature de ladite convention.

Ministère de la Culture - Service danse
(+352) 247-88615
convention@mc.etat.lu

Formulaire - Aide à la structuration pour compagnies de danse confirmées (Word - 361 Ko)

Organisateur

Ministère de la Culture
Luxembourg

CRITERES POUR CET APPEL:

Délai de candidature:
Bénéficiaire: Institution ou association
Résident / nationalité du bénéficiaire: LU