Back to top
Author: stephan.schuster

Dans le cadre de sa mission d'encouragement et de soutien à la création et la diffusion de travaux d'auteurs dans le champ de l'image ainsi que dans une perspective de formation, le Centre national de l’audiovisuel (CNA) a mis en place la Bourse CNA - Aide à la création et à la diffusion en photographie en 2009.

Depuis sa création 64 projets photographiques ont été soutenus.

La bourse s’adresse à des artistes, professionnels ou en formation, de nationalité luxembourgeoise, ou vivant au Luxembourg ayant une pratique en photographie.
Aucun sujet ou « genre » photographique n’est imposé, le but étant de soutenir des créateurs talentueux, sans limite d'âge, leur permettant de réaliser un travail photographique personnel ou d’en soutenir la diffusion par le biais d’une publication. Le CNA accompagne l’artiste sélectionné pendant le développement de son projet.

Pour cette 12ème édition, 21 dossiers de candidature ont été réceptionnés parmi lesquels le jury a sélectionné 6 lauréats pour la réalisation d’un projet de création ou de publication :

  • Bruno Baltzer & Leonora Bisagno: Démolir la façade (création)
  • Justine Blau : phusis kruptesthai philei (publication)
  • Samuel Bollendorff: ÉLÉMENTS (création)
  • Marie Capesius:  VARVAKIS (création)
  • Carine Krecké: Hatestate / Looking for Abdu H  (création)
  • Birgit Ludwig: THICKETS, RIVERS (création)

Le jury qui s’est réuni le 20 octobre 2020 était composé de Vincent Crapon, chargé de Missions – Programme culturel et Arts Visuels (Esch 2022) ; Marlène Kreins, responsable des Centres d’Art Dudelange ; Christian Mosar, directeur artistique de la Konschthal Esch ; Céline Offermanns, Collaboratice scientique KIT - Kunst im Tunnel, Düsseldorf ; Anke Reitz, curatrice et responsable Steichen Collections (CNA).

Les travaux primés seront réalisés au cours de l’année 2021.

Bruno Baltzer & Leonora Bisagno
Démolir la façade

Démolir la façade est un projet photographique qui suit des recherches que Baltzer et Bisagno ont commencées en 2019 à Carrare en Italie et qui enquête le lien profond entre le développement et la permanence de la pensée libertaire dans le territoire et le travail des « cavatori » des carrières de marbre des Alpes Apuane. Le projet vise à dévoiler l’impact de ce lien à tavers la culture matérielle et historique locale marquées par des dynamiques globales.


© Bruno Baltzer & Leonora Bisagno


Justine Blau
Phusis kruptesthai philei

Justine Blau souhaite développer une publication qui forme une extension du projet Vida Inerte - Phusis kruptesthai philei, présentée en 2020 au Centre d’Art Nei Liicht à Dudelange. La publication combinera certaines pièces exposées, une série d’images issues de sa recherche entreprise récemment, ainsi que des entretiens avec des scientifiques et des philosophes qui traitent d’évolution, de préservation, de finitude et d’illusion sensorielle.


Ovum 2020 © Justine Blau



Samuel Bollendorff
ÉLÉMENTS

ÉLÉMENTS est une série basée sur les éléments eau, air feu et terre, rendus incontrôlables par les changements climatiques. En un an, les « méga-incendies » ont ravagé la Californie et l’Australie. L’ouragan Irma frappait les Antilles avec des vents de 360 km/h. En Europe, des tornades apparaissent. Il est tombé l’équivalent de 3 mois de pluie dans l’Aude, en 24h. Pendant que sur l’île de Banks, le pergélisol fond, libérant le méthane, formant des cratères de 40 m. La planète s’emballe. Tous ces phénomènes donnent le contexte à Samuel Bollendorff pour rendre compte et de prendre la mesure du dérèglement climatique.


© Samuel Bollendorff



Marie Capesius
VARVAKIS

Varvakis emprunte son titre à Ioannis Varvakis, ancêtre de la photographe Marie Capesius. Héros national grec, pirate, il sacrifia son bateau en brûlot pendant la bataille de Tchesmé en 1770. Récompensé pour cet acte par Catherine II de Russie, il fit par après fortune dans l’export de caviar. Intrigué par le personnage, elle embarque dans un voyage photographique qui lie des faits historiques à une recherche symbolique sur les origines et histoires de sa famille.



© Marie Capesius
 

Carine Krecké
Hatestate / Looking for Abdu H

Hatestate / Looking for Abdu H de Carine Krecké s’inscrit dans la continuité de ses recherches cartographiques proposant des enquêtes visuelles basées sur l’exploration de Google Street View (GSV). Pour la Syrie, en guerre civile depuis 2011, GSV n’est pas disponible. Toutefois, un certain nombre de photographies à 360° sont proposées par la plateforme Street View concernant ce pays en ruines. Elles ont été postées par des internautes syriens, témoins d’une guerre atroce et interminable. Ils seront au cœur de ce projet d’enquête visuelle, proposant un volet littéraire à partir d’une vaste archive d’images.