Back to top
Author: liz.wolteralac.lu
Auteur
Isabelle Debuchy

Untitled I, II, III - Sérigraphie - @BnL © Julie Wagener

Exposition temporaire organisée en deux lieux : MNHA (jusqu’au 27.6.2021) et BnL (jusqu’au 18.4.2021)

Dans la lignée d’une série d’expositions sur le thème de la gravure, le MNHA et la BnL mettent en lumière la représentation humaine de 1945 à nos jours. Les 170 œuvres sélectionnées et les 84 artistes représentés permettent, une fois encore, de découvrir que la gravure n’est pas un art mineur.

Fruit d’une collaboration entre trois institutions - le Musée national d’histoire et d’art (MNHA), la Bibliothèque nationale (BnL) et Empreinte (1), atelier de gravure - l’exposition Figure in Print sur la représentation humaine dans la gravure luxembourgeoise est divisée en cinq thèmes : Portraits, Abstraction, Nu (déclinés au MNHA, aile Wiltheim), le corps en action, l’homme dans la société (à la BnL).

La diversité de la création graphique et la qualité de la gravure au Luxembourg sont mises en évidence dans ces deux parcours. L’éventail des techniques utilisées est large: des techniques en relief (bois et lino) vers la gravure sur cuivre (pointe-sèche, burin, eau-forte, aquatinte, vernis mou, etc.), en passant par la lithographie, la sérigraphie originale jusqu’aux techniques contemporaines. Les différentes expositions reflètent l’évolution et la dynamique expressive de la représentation de la figure humaine avec des techniques de gravure.

Femmes assisses - Lithographie @Marcel Strainchamps (BnL) © Carine Kraus

Portraits, Abstraction, Nu au MNHA

Les œuvres illustrant les sections Portrait, Abstraction, Nu au MNHA font écho au dialogue singulier qui s’engage entre l’artiste et l’éventail des techniques de la gravure. Le portrait est un sujet de prédilection dans la représentation de la figure humaine, associé à l’autoportrait et au portrait de famille, mais c’est avec la représentation du nu que l’évolution de la figure humaine dans la gravure au Luxembourg est la plus saisissante.

Après la Seconde Guerre mondiale, la figure humaine devient le point de mire privilégié de toutes les expériences plastiques car la gravure offre une émotivité du tracé qui se retrouve dans les représentations figuratives ou abstraites, et qui dessine une image nouvelle de l’humain.

Portrait S - Photogravure et aquatinte @MNHA - Tom Lucas © Franz Ruf

Le corps en action et l’homme dans la société à la BnL

Le sujet de l’homme dans la société est une exploration du potentiel novateur de la tradition de l’estampe. Les artistes déploient un répertoire thématique varié, partant de scènes de la vie de tous les jours, en passant par la réflexion sur l’homme dans son environnement, jusqu’aux questions sur son origine et son destin. En abordant l’homme avec la matérialité et la métaphysique du corps humain, la vision des artistes sur l’individu transparaît. Des techniques anciennes et réinterprétées comme l’aquatinte ou le tampon nage, qui côtoient l’expérimentation avec les nouvelles technologies numériques, offrent de nouvelles positions artistiques.

Véritable champ d’exploration pour les artistes contemporains, la gravure est en passe de devenir un art majeur de la scène artistique du XXIe siècle au Luxembourg. Ces deux expositions conjointes, passionnantes, en témoignent.

Un catalogue de l’Expo est disponible : Figure In Print, édition bilingue (FR/DE), 200 pages, coédition MNHA/BnL, 2021. ISBN : 978-2-87985-725-1. Prix : 35 euros. Intéressant et instructif : le glossaire qui renseigne utilement sur l’art de la gravure.

(1) Depuis 1994, l’atelier de gravure Empreinte contribue activement à la promotion de l’estampe. Empreinte demeure l’unique collectif d’artistes graveurs avec un atelier en commun à Luxembourg.