DIRECTEUR/DIRECTRICE DE LA DIVISION DES PARTENARIATS

DIRECTEUR/DIRECTRICE DE LA DIVISION DES PARTENARIATS

nov. 30 2021

RESUME DES FONCTIONS DU POSTE

La Division des partenariats, au sein du Bureau de la planification stratégique de l'UNESCO (BSP), est chargée de la coordination des partenaires publics et privés de l'UNESCO, notamment des principaux interlocuteurs des donateurs bilatéraux, des organismes des Nations Unies et organisations multilatérales, des institutions régionales telles que l'Union européenne (UE) ou les banques régionales, de la société civile, des organismes philanthropiques, des fondations et des entreprises. Cette division est chargée de diversifier et d'élargir le groupe de donateurs de l'UNESCO et d'apporter un appui et des orientations aux secteurs de programme, aux bureaux hors Siège et aux instituts de catégorie 1 de l'UNESCO pour les aider à établir des partenariats et à mobiliser des ressources. La Division des partenariats est responsable de l'élaboration des stratégies de partenariat et de mobilisation de ressources, conformément à la réforme du système des Nations Unies et aux meilleures pratiques dans ces domaines. 

La Division des partenariats veillera à ce que l'UNESCO encourage les partenariats appropriés et dispose des ressources suffisantes pour mettre en œuvre sa Stratégie à moyen terme (C/4) et son Programme et budget (C/5) afin de répondre aux demandes croissantes des États membres bénéficiaires. Elle contribuera également à créer un environnement propice à la mobilisation de ressources en donnant les moyens aux parties prenantes internes et externes de renforcer leurs capacités et d'enrichir leurs connaissances, en apportant un soutien dans le cadre des dialogues structurés sur le financement et autres consultations de donateurs et en encourageant le perfectionnement des systèmes et processus de sorte qu'ils favorisent une coopération toujours plus efficace avec les partenaires.

Le/la Directeur/Directrice de la Division des partenariats, sous l'autorité directe du/de la Directeur/Directrice de BSP, conduira et fixera les orientations stratégiques en vue de renforcer et d'élargir le développement de partenariats de l’UNESCO, et structurera des stratégies de sollicitation appropriées pour mobiliser les ressources essentielles à l’avancement des objectifs de l’Organisation.  Le/la Directeur/Directrice de la Division des partenariats pilotera la coopération stratégique et les partenariats de l'Organisation en mobilisant et en optimisant les ressources provenant de ces entités de façon à obtenir autant que possible des revenues flexibles, pérennes sur le long terme à l'appui des programmes de l'UNESCO et au service des objectifs de développement durable (ODD). 

Le/la Directeur/Directrice supervisera des équipes au Siège et collaborera étroitement avec les bureaux hors Siège, les Secteurs de programme et les services centraux en vue de renforcer les relations avec les principaux partenaires et d'accroître leur engagement.  Il/elle développera ainsi pour l'organisation un soutien technique en matière de partenariats, de mobilisation de ressources, de supervision des fonds et de gestion.

Sous l'autorité directe du Directeur de BSP, le/la titulaire sera chargé(e) des tâches suivantes :

Mobilisation de partenariats : développer les partenariats stratégiques

  • Élaborer des partenariats innovants et ambitieux afin d’accroître la portée et l'impact des efforts menés actuellement par l'UNESCO pour faire avancer les priorités de l'Organisation.
  • Coordonner la gestion des relations avec les partenaires et les donateurs et, le cas échéant, maximiser ces relations pour générer davantage d'impact à travers des revenus et une visibilité globale pour l'Organisation.
  • Fournir aux nouveaux et potentiels donateurs une expertise stratégique sur la conception, la pertinence et l'impact des programmes afin de promouvoir le travail de l'UNESCO. 

Mobilisation de ressources : accroître les revenus

  • Prospecter de nouveaux partenaires et promouvoir l'UNESCO auprès de potentiels donateurs publics et privés afin de générer un financement plus souple et plus prévisible.  
  • Élargir et diversifier les modes de financement pour faire avancer les priorités et les objectifs stratégiques de l'UNESCO ainsi que les collaborations existantes. 
  • Identifier et examiner les opportunités stratégiques et innovantes de collecte de fonds, auprès de nouveaux donateurs et des donateurs traditionnels, publics et privés.

Gestion de la Division des partenariats

  • Assurer un leadership intellectuel et des orientations techniques.
  • Promouvoir le travail d'équipe afin de favoriser l'harmonisation, la collaboration et la synergie et, par l'intermédiaire des responsables principaux, veiller à ce que les membres du personnel disposent d'informations, de directives et d’un soutien suffisant pour travailler et obtenir des résultats répondant aux normes organisationnelles, personnelles et professionnelles d'efficacité, de responsabilité et d'intégrité.
  • Mettre en place des politiques et des procédures garantissant la diligence et l'efficacité nécessaires en matière de mobilisation de ressources.

COMPETENCES (Fondamentales / Managériales)

  • Communication (F)
  • Responsabilité (F)
  • Innovation (F)
  • Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F)
  • Planification et organisation (F)
  • Culture du résultat (F)
  • Travail en équipe (F)
  • Professionnalisme (C)
  • Création de partenariats (M)
  • Conduite et gestion du changement (M)
  • Direction et autonomisation des collègues (M)
  • Aptitude à prendre les bonnes décisions (M)
  • Suivi du comportement (M)
  • Développement d’une réflexion stratégique (M)

Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO.

QUALIFICATIONS REQUISES

FORMATION

  • Diplôme universitaire supérieur (master ou équivalent) en gestion d'entreprises, développement international, économie, sciences politiques, marketing ou autre domaine apparenté.

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

  • Au moins 15 années d'expérience professionnelle pertinente notamment dans le domaine de la mobilisation de ressources y compris au sein d'entreprises, dont quatre années acquises de préférence au niveau international.
  • Expérience avérée dans le domaine de la négociation de contributions et d'accords de partenariats.
  • Expérience de l'élaboration d'un cadre stratégique en vue de la mobilisation de ressources et/ou d'établissement de partenariats.
  • Expérience avérée, étayée par des résultats, dans le développement de partenariats au niveau global et dans la mobilisation de ressources dans des cadres institutionnels.
  • Expérience confirmée de gestion de larges équipes.
  • Expérience en matière d'évaluation des risques.
  • Expérience avérée dans la mise en place et le maintien de réseaux professionnels avec les donateurs à l’échelle internationale.
  • Expérience des systèmes et outils de gestion des connaissances.
  • Résultats confirmés dans l'identification de nouvelles sources de revenus ou dans la gestion, avec succès, de partenariats stratégiques à l’échelle mondiale.

APTITUDES/COMPÉTENCES 

  • Excellentes aptitudes en résolution de problèmes et en négociation ; aptitude à collecter, analyser, organiser, diffuser et présenter les informations.
  • Excellentes capacités de communication et développement de réseaux.

LANGUES

  • Excellente connaissance (à l’écrit et à l’oral) de l’anglais ou du français, et bonne connaissance de l’autre langue.

QUALIFICATIONS SOUHAITEES

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

  • Expérience de travail avec le secteur privé, des ONG et des organisations à but non lucratif.
  • Expérience au sein du système des Nations Unies ou de grandes organisations multilatérales.
  • Expérience dans le développement de partenariats avec le secteur privé et des fondations.
  • Expérience dans le domaine de la diplomatie économique.

APTITUDES/COMPÉTENCES

  • Connaissance des domaines d'activité de l'UNESCO et des partenaires et donateurs concernés.

LANGUES

  • Connaissance d'autres langues officielles de l'UNESCO (arabe, chinois, espagnol et russe).

SALAIRES ET INDEMNITES

Les traitements de l’UNESCO se composent d’un traitement de base et d’autres prestations pouvant inclure, le cas échéant: 30 jours de congé annuel, allocations pour charge de famille, assurance maladie, régime de retraite, etc.

Pour plus de précisions sur les salaires et indemnités, veuillez consulter le site Web de la CFPI et le site Web Carrières de l'UNESCO .

PROCESSUS DE SÉLECTION ET DE RECRUTEMENT

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir une demande en ligne et fournir des informations complètes et exactes. Pour postuler, veuillez visiter le site Web de l'UNESCO carrières. Aucune modification ne peut être apportée à la candidature soumise.

L'évaluation des candidats est basée sur les critères de l’avis de vacance de poste et peut inclure des tests et/ou des évaluations, ainsi qu'un entretien basé sur les compétences.  

L'UNESCO utilise des technologies de communication telles que la vidéo ou la téléconférence, la correspondance par e-mail, etc. pour l'évaluation des candidats.

Veuillez noter que seuls les candidats sélectionnés seront contactés et que les candidats à l'étape de sélection finale seront soumis à une vérification des références sur la base des informations fournies.

L'UNESCO applique une politique de tolérance zéro envers toute forme de harcèlement.

L'UNESCO s'est engagée à atteindre et à maintenir la parité des genres parmi les membres de son personnel dans toutes les catégories et à tous les niveaux. En outre, l’UNESCO est résolue à créer une diversité de personnel sur le plan du genre, de la nationalité et de la culture. Les personnes issues de groupes minoritaires, de groupes autochtones et les personnes handicapées, ainsi que les ressortissants d'États membres non représentés ou sous-représentés (veuillez cliquer ici pour la dernière mise à jour) sont également encouragées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées avec la plus grande confidentialité. Une mobilité internationale est requise pour les membres du personnel nommés sur des postes internationaux. L’UNESCO ne prend de frais à aucune étape du recrutement.

Document