Projets CULTURE en binôme

Projets CULTURE en binôme

Fondation Sommer
nov. 15 2021

Le présent appel souhaite encourager l’alliance entre le secteur culturel d’un côté et les secteurs de l’éducation ou de l’action sociale de l’autre, à travers un projet commun en direction du jeune public. Le projet réunit au moins deux structures. Les binômes suivants sont possibles:

  1. structures culturelles et structures éducatives
  2. structures culturelles et structures actives en matière de citoyenneté, intégration et action sociale

Il s’adresse spécifiquement aux structures qui imaginent un nouveau modèle de coopération dans le domaine de l’éducation culturelle et artistique.

Il a comme objectifs :

  • d’éveiller les esprits et la curiosité des enfants et des jeunes entre 3 et 20 ans en leur permettant de découvrir aussi bien des productions artistiques, tous genres confondus, que de s’exprimer à travers les arts ;
  • de donner aux participants de nouveaux outils favorisant leur développement personnel et créatif ;
  • de développer de nouvelles compétences pour les partenaires de projet à travers un apprentissage mutuel ;
  • d’imaginer et mettre en œuvre de nouvelles formes de coopération.

Public cible des projets : enfants, adolescents, jeunes adultes, familles ;

A qui s’adresse l’appel 

Les projets doivent être proposés et mis en œuvre par des personnes et équipes appartenant à des organismes luxembourgeois à but non lucratif. Peut formuler une demande toute organisation, dont le siège social et les activités sont basés sur le territoire luxembourgeois.

Sont éligibles à déposer un projet :

  • Institutions culturelles
  • Associations culturelles
  • Collectifs d’artistes
  • Structures de l’éducation formelle et non-formelle
  • Structures actives en matière de citoyenneté, intégration et action sociale

Les projets doivent être soumis en binôme entre (1) structures culturelles et structures éducatives ou entre (2) structures culturelles et structures actives en matière de citoyenneté, intégration et action sociale, avec un porteur de projet principal et un ou plusieurs partenaires. Un projet peut ainsi avoir plusieurs structures culturelles et éducatives ou sociales comme partenaires, tant que la forme de collaboration reste cohérente et que les partenaires sont clairement identifiés au moment de déposer le dossier.

Critères de sélection

La sélection se fera suivant différents critères tels que la pertinence et l’originalité du projet, l’insertion dans la thématique ciblée ou encore la faisabilité technique et financière du projet.

Les projets doivent présenter un caractère innovant permettant de lancer une nouvelle dynamique au sein des secteurs concernés par l’appel. La Fondation entend notamment par « innovant » le développement de nouvelles expertises ou encore la création de partenariats novateurs dans les domaines artistiques et pédagogiques. Il ne s’agit pas seulement d’une coopération entre ces partenaires distincts, mais aussi de veiller à ce que leurs compétences respectives soient efficaces dans les alliances et que la coopération ait un effet durable.

Les projets qui présentent un fort potentiel d’impact à long terme seront prioritairement considérés.

Conditions générales et financières

Le montant de l’aide est fixé en fonction des besoins et de l’ampleur du projet ainsi que du budget prévisionnel. Il ne pourra excéder 10.000,- EUR par projet.

Les aides financières attribuées aux projets retenus sont à considérer comme un soutien ponctuel, attribué à des projets spécifiques et d’une durée précise. Les projets (co-)financés doivent être de nouveaux projets, dans le sens où ils ne s’insèrent pas dans une programmation déjà fixée et financée à l’avance. Le soutien financier perçu par la Fondation ne peut en aucun cas être utilisé pour financer des frais généraux ou de fonctionnement. Il doit être directement en rapport avec des activités pédagogiques réalisées dans le cadre du projet sélectionné. Ne sont pas éligibles à un financement des dépenses générées préalablement à l’introduction du dossier et avant l’accord officiel du soutien par la Fondation (principe de non-rétroactivité). La Fondation vérifiera l’utilisation de la somme perçue en demandant un décompte financier, pièces comptables à l’appui, à la fin du projet.

Tout soutien financier accordé sera validé par la signature ultérieure d’une convention spécifique entre le porteur de projet principal et la Fondation Sommer, précisant les obligations et droits de chaque partie.

Évaluation

Les projets bénéficiant d’une aide financière de la Fondation Sommer doivent obligatoirement participer à une procédure d’évaluation afin de mesurer l’impact du projet.

Dépôt des dossiers

Pour faire acte de candidature, le porteur de projet principal est prié de lire attentivement le règlement de l’appel à projet et d’envoyer un dossier à l’adresse e-mail suivante : info@fondation-sommer.lu

Les dossiers doivent comprendre obligatoirement les documents suivants :

  • Le formulaire de candidature officiel ;
  • Une description détaillée du projet en termes d’objectifs, de concept artistique général, de mise en œuvre et de groupe(s) cible(s) ;
  • Un plan de financement détaillé avec mention de toutes les dépenses et recettes, y compris les aides émanant d’autres structures publiques et privées ;
  • La preuve d’implication des partenaires du projet sous forme de lettre d’intention ;
  • Une copie des statuts de l’organisme ;
  • Un extrait récent du registre de commerce et des sociétés (RCS).

Pièces facultatives : rapports d’activités, plaquettes de présentation, lettres d’information, dossiers ou articles de presse, liens vidéo, …

L’absence de fourniture des pièces justificatives demandées est considérée comme un motif de non recevabilité. Sur base des documents envoyés, il revient à la Fondation Sommer d’examiner la recevabilité administrative du dossier avant de le transmettre au Comité de sélection.

La décision du Comité de sélection est définitive et sans recours.

Les porteurs de projet sélectionnés ou non-sélectionnés seront avisés par e-mail dans un délai de maximum un mois suivant les délais de soumission des dossiers.