Back to top
Annexes du Château de Bourglinster
Le 15 mars 2016, la réunion de réflexion sur le secteur des Arts visuels a eu lieu dans les Annexes du Château de Bourglinster. Cette rencontre, qui réunissait 52 personnes du secteur des arts visuels représentant les artistes, les galeristes, les associations, les institutions et les centres culturels, a été l’occasion d’examiner de près l’état actuel du secteur des arts visuels, d’identifier ses besoins et de déterminer ses objectifs afin de réfléchir ensemble aux moyens pour les atteindre. Sujets :
  • Quels sont actuellement les grands défis du secteur des arts visuels au Luxembourg ? 
  • Quelles sont vos attentes à l’égard des Assises culturelles qui se tiendront au cours de l’année 2016 ? Selon vous, quels messages devront ressortir de ces Assises ? Quelles suites devront être réservées aux Assises ?
Synthèse des discussions :
 
Questions 1 : Quels sont les grands défis du secteur des arts visuels ?
 
  •  Ateliers et espaces de création 
    • subventions aux artistes pour couvrir le paiement du loyer des espaces de création ;
    • mise en location d’espaces de création mieux adaptés aux besoins des artistes ;
    • rénovations « light » de certains espaces existants et installations de cloisons mobiles pour adapter les ateliers aux besoins des artistes ;
    • proposition à faire aux institutions publiques : demander aucun/moins de loyer aux artistes en contrepartie d’une œuvre de l’artiste. 
 
  • Éducation artistique et culturelle 
    • développement de l’enseignement artistique dans les écoles/lycées ;
    • augmentation du nombre de leçons consacrées à l’art et à la culture à l’école ;
    • travail de sensibilisation à mener dans les écoles pour toucher tous les élèves ;
    • meilleure mise en évidence de l’importance d’une éducation culturelle à l’école ;
    • formation culturelle pour les enseignants pendant le stage pédagogique ;
    • intégration systématique de la création artistique luxembourgeoise dans le programme de l’éducation artistique ;
    • collaboration plus étroite entre le ministère de la Culture et le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse. 
 
  • Valorisation de l’image de l’artiste dans la société 
    • augmentation du budget alloué à la Culture ;
    • nouvelle dénomination de la loi du 19 décembre 2014 relative aux mesures sociales ;
    • augmentation de l’aide financière mensuelle pour artistes indépendants (l’aide du Fonds social culturel ne peut actuellement dépasser la moitié du salaire social minimum pour travailleurs qualifiés) ;
    • meilleure reconnaissance du travail de l’artiste (le ministère devrait sensibiliser les institutions à payer des cachets corrects et proposer des barèmes d’honoraires) ;
    • quota d’artistes luxembourgeois à imposer par le ministère de la Culture aux institutions culturelles (à l’instar des Pays-Bas) ;
    • création d’une association d’artistes (à l’instar de la Chambre de Commerce) pour défendre les intérêts de tous les artistes ;
    • soutien aux galeries pour qu’elles puissent présenter des artistes luxembourgeois. 
 
  • Archives de la création artistique au Luxembourg 
    • création d’archives/d’une documentation centrale de la production artistique luxembourgeoise dans son ensemble pour sauvegarder le patrimoine et pour permettre un travail de recherche ;
      • sur la production artistique luxembourgeoise ;
      • sur les collections luxembourgeoises ;
      • sur les politiques d’acquisition. 
 
  • Guichet unique 
    • création d’un guichet unique (centralisation de toutes les informations, expertise juridique et administrative, exemple Smart.be/Arts Council) ;
    • mise en place d’une structure d’encadrement des artistes ;
    • mise en place d’une plate-forme qui rassemble tous les artistes. 
 
  • Promotion de la création artistique 
    • développement de la présence des artistes à l’étranger ;
    • mise en place de résidences d’artistes à l’étranger d’une durée de 3 à 6 mois ;
    • soutien aux galeries pour participer aux foires d’art ;
    • création d’un Art LX. 
 
Question 2 : Quelles sont vos attentes à l’égard des Assises culturelles qui se tiendront au cours de l’année 2016 ?
 
  • Élaboration d’un plan de développement culturel ;
  • Évaluation régulière de la politique culturelle (statistiques, études) ;
  • Revalorisation de l’image de l’artiste dans la société.