Back to top
Author: stephan.schuster
Auteur
Ministère de la Culture

En date du 27 janvier 2020, la ministre de la Culture, Sam Tanson, a rencontré les responsables de l’association Industriekultur-CNCI à la Schungfabrik à Tétange afin de procéder à la signature d’une nouvelle convention.

L’ASBL s’y engage e.a. à représenter les intérêts communs du secteur de la culture industrielle auprès du secteur culturel, des partenaires et des décideurs publics. Elle favorisera la protection et la promotion du patrimoine culturel industriel, tout en visant à fédérer les acteurs concernés. En contrepartie, l’État s’engage à participer au financement de l’exécution de ces missions par une dotation de 50.000 euros.

Alors que l’idée d’un Centre national de la culture industrielle (CNCI) remonte aux années 1990, les représentants de l’ASBL Industriekultur-CNCI ont présenté leur concept renouvelé pour un Centre national de la culture industrielle après consultation d’organismes et de réseaux exemplaires au niveau international.

Le CNCI aura la vocation d’agir comme centre d’expertise pour le patrimoine industriel national, de mettre en réseau les structures existantes et d’instaurer de nouvelles initiatives en vue d’une sensibilisation sur l’héritage industriel. Avec un double rôle de réseau de coopération et de lieu de référence de la culture industrielle, le CNCI sera en charge d’un important travail d’information, de documentation, de médiation, de communication et de recherche autour du patrimoine de l’industrie.

Le concept prévoit un développement du CNCI par étapes. Dans une phase de démarrage, un lancement est prévu à l’occasion de la Capitale européenne de la culture 2022 près du site des hauts-fourneaux à Belval, suivi par une phase de professionnalisation et de création d’un lieu central dans les années qui suivent.

La signature de cette nouvelle convention intervient dans le cadre de la mise en œuvre du Kulturentwécklungsplang 1.0 et de sa Recommandation 34 en particulier: Créer un Institut du patrimoine industriel.

L’ASBL Industriekultur-CNCI a été constituée en juin 2019 afin de promouvoir la préfiguration et la création d’un Centre national de la culture industrielle (CNCI) comme structure faîtière regroupant les organismes muséaux et autres consacrés à titre principal ou accessoire à la valorisation du patrimoine industriel au Luxembourg.