Back to top
Author: liz.wolteralac.lu
Auteur
Célia Turmes

© Martine Glod

Depuis le 30 janvier et jusqu’au 27 mars, un nouvel éclairage illumine l’Annexe22 sur la Place de la Résistance à Esch-Alzette et attire les regards des promeneurs. Il s’agit de l’installation All we need is light… de l’artiste luxembourgeoise Martine Glod, composée de bandes LED de différentes couleurs.

Après des études en art à Saarebruck, Martine Glod mène depuis 2007 sa carrière d’artiste avec le médium de la lumière comme centre d’intérêt. Même si elle a fait ses premiers pas artistiques en dessin et en peinture, elle a vite commencé à expérimenter avec des matériaux autres que le pinceau et la toile. À la recherche d’approches originales pour travailler une image et manipuler la couleur, elle fait ainsi usage du feutre et de la cire, ou bien tente de démonter puis remonter des toiles et des cadres.

C’est pendant ses études, à l’occasion d’un cours ‘Multimédia’, qu’elle découvre le potentiel de la lumière qu’elle met en scène avec des tubes LED en concevant des installations lumineuses, fidèle à son approche initiale, expérimentale.

C'est en expérimentant et en découvrant les différentes possibilités d’usages de rayons lumineux que son intérêt et sa passion pour ce médium se développent. Le travail de l’artiste est très proche de la peinture, les techniques utilisées sont similaires : les rayons de lumière permettent de mélanger les couleurs, la lumière est apte à créer des jeux de couleurs et de tonalités tout aussi riches et émouvants qu’en peinture. Martine Glod remplace désormais les traits de peinture par des rayons de lumières et substitue la profondeur de l’espace à la surface plane de la toile.

© Emile Hengen 

« Mon but est de faire vivre et animer la ville avec l’art »

L’installation actuellement présentée à la Place de la Résistance est née de cette approche. Mise en place au milieu de l’Annexe22, centre d’expositions et de foires, la création All we need is light… est composée de plusieurs tubes et ampoules LED animés par des impulsions électriques. Des jeux rythmés de couleurs éclaircissent et animent le lieu d’exposition, tout en gardant un aspect très minimaliste et simpliste.

Tel que le titre l’indique, All we need is light… accorde une importance particulière à la force éclairante de la lumière. Des faisceaux lumineux se déploient et brillent librement dans l’espace en faisant rayonner les vitres et le pavé autour de l’installation.

La forme octogonale de l’œuvre comme son emplacement à plat sur le sol ne sont pas aléatoires. L’entièreté de la composition est inspirée de la tradition des mandalas. Motif traditionnel qui se fait par terre à l’aide de sable coloré, la réalisation du mandala fait partie d’un rituel sacré dans les monastères tibétains. Œuvre d’art complexe qui nécessite un travail minutieux, le mandala est un outil de méditation offrant des moments d’introspection. Pratique spirituelle, la confection des mandalas représente le cycle de la vie.

Martine Glod a réalisé All we need is light… dans un esprit similaire : « L’art et le processus créatif sont mon yoga, ma forme de méditation. Pour moi, l’art est une tâche à vie qui n’est jamais vraiment terminée, et qui se renouvelle sans cesse. »

En ces moments sombres d’hiver, le promeneur est attiré par cette installation lumineuse et chaleureuse en plein centre d’Esch : des rayons de lumière qui illuminent l’espace et les esprits.